Ambassade de la Fédération de Russie en France
Ambassade: +33 1 45 04 05 50
/Service consulaire: +33 1 45 04 05 01
13 novembre

Système de financement vert de la société d'État «VEB.RF» présenté au Forum de Paris sur la Paix

Un système de financement vert développé par la société d'État «VEB.RF» a été présenté le jeudi 12 novembre au Forum de Paris sur la Paix qui s'est tenu cette année sous un format en ligne. Cela est devenu possible grâce au fait que le projet de la VEB.RF «Architecture du marché de la finance verte en Russie» a été séléctionné parmi les 100 meilleurs projets du monde entier (au total, 850 candidatures de 113 pays ont été soumises).

«La Russie fait partie de l'Accord de Paris et entend respecter ses dispositions», a déclaré Igor Shouvalov, président de la VEB.RF lors de l'ouverture. - Dans le cadre du projet national "Ecologie", il est prévu d'attirer environ 3,2 trillions de roubles (environ 50 milliards d'euros) de fonds extrabudgétaires pour l'amélioration de l'environnement et le "verdissement" de l'économie russe. Cela ne peut se faire qu'en créant une architecture complète du marché de la finance verte." Selon Igor Shuvalov, la VEB.RF a assumé le rôle de son développeur, reliant les entreprises, les autorités gouvernementales et la communauté d'experts, et avec eux, développant un système pour ce marché en Russie.

Au cours de l'événement, le vice-président de la VEB.RF et le chef de son agenda international, Cesare Maria Ragaglini, a noté que la Russie est au tout début du développement d'un marché de la finance verte. «Il est très important pour notre société de créer un système absolument compréhensible et transparent pour les organisations et banques nationales et étrangères, basé sur les principes du développement durable de l'ONU, de l'OCDE et d'autres organisations internationales», déclare M. Ragaglini. "La Russie a un énorme potentiel en termes de production d'énergie à partir de sources renouvelables et de production de biens à faible empreinte carbone".

En août 2020, VEB.RF a publié les Recommandations Méthodologiques et la Taxonomie des projects verts qui devraient former la base du système national de finance verte. Dans le cadre du nouveau système, le premier instrument vert a déjà été certifié: les obligations perpétuelles de la société Russian Railways (RZD) pour un montant de 1,1 milliard d'euros.

Aleksey Miroshnichenko, vice-président de la VEB.RF responsable du développement des paramètres techniques du système de financement vert, rappelle qu'au cours des dernières décennies, la Russie a beaucoup progressé dans la décarbonisation de son économie. Au cours des cinq dernières années, le volume de production solaire a quintuplé, et en 30 dernières années, les émissions de CO2 ont diminué de 27%. «Le système national que nous développons doit répondre avant tout aux priorités locales», a-t-il déclaré. «Les principaux consommateurs de notre produit sont des hommes d'affaires qui veulent «verdir» leur entreprise, dans laquelle les prêts verts et les obligations émises selon les principes que nous développons sont appelés à les aider».

En plus du financement vert, la VEB.RF est également activement impliquée dans d'autres aspects de l'agenda du développement durable qui sont importants pour la communauté internationale. Svetlana Yachevskaya, vice-présidente de la VEB.RF, a parlé des principes d'investissements d'infrastructure de haute qualité que sa société met en œuvre en Russie. «Nous avons développé un système national d'évaluation et de certification des projets d'infrastructure», dit-elle. «Nos travaux visant à accroître l’attractivité des infrastructures en tant qu'objets d’investissement sont menés en partenariat avec la Banque mondiale, l’OCDE et d’autres institutions multilatérales».