Ambassade de la Fédération de Russie en France
Ambassade: +33 1 45 04 05 50
/Service consulaire: +33 1 45 04 05 01

Entretien de Vladimir Poutine avec Angela Merkel et Emmanuel Macron

Le Président russe Vladimir Poutine s'est entretenu en visioconférence avec la Chancelière allemande Angela Merkel et le Président français Emmanuel Macron. 

Une attention soutenue a été accordée aux moyens d’associer les efforts pour lutter contre le danger commun qu’est l’épidémie de coronavirus. Dans ce contexte, les dirigeants se sont concentrés sur les mesures visant à prévenir la propagation de la maladie. Ils se sont notamment penchés sur les perspectives d'enregistrement du vaccin russe Spoutnik V dans l’Union européenne, ainsi que sur d’éventuelles livraisons possibles et la coproduction dans les pays de l'UE. 

Au cours d'un échange de vues détaillé sur la situation en Ukraine, les interlocuteurs ont confirmé l'absence de toute alternative aux mesures de Minsk de 2015 en tant que base du règlement du conflit interne dans ce pays. Vladimir Poutine a mis en relief l'importance pour les autorités de Kiev de matérialiser les accords conclus précédemment au sommet, tout d'abord sur le lancement d’un dialogue avec Donetsk et Lougansk, ainsi que sur le règlement des aspects juridiques du statut spécial du Donbass. 

 La Fédération de Russie est gravement préoccupée face à l'escalade de la confrontation armée provoquée le long de la ligne de contact et par le refus de mettre en œuvre les Mesures supplémentaires pour renforcer le cessez-le-feu concertées en juillet 2020 par le Groupe de contact. Les conseillers politiques des dirigeants continueront de travailler ensemble. 

En discutant de la situation en Biélorussie, Vladimir Poutine a noté l'inadmissibilité de l'ingérence extérieure dans les affaires intérieures d'un État souverain. 

Les trois dirigeants ont discuté du règlement de la situation en Libye, constatant avec satisfaction que les parties belligérantes respectaient le cessez-le-feu, et ont exprimé l’espoir que la mise en place de structures du pouvoir transitoires permettrait de faire avancer le processus politique efficace avec la participation des principales forces libyennes. Concernant la situation en Syrie, ils ont constaté qu’elle continuait de se stabiliser, relevant l’urgence de livraison de l’aide humanitaire au peuple syrien. 

Les dirigeants de la Russie, de l'Allemagne et de la France ont préconisé avec force le maintien et la mise en œuvre du Plan d’action global commun pour le programme nucléaire iranien, ainsi que la poursuite de la coordination des mesures dans ce sens. 

Vladimir Poutine, Emmanuel Macron et Angela Merkel se sont penchés sur la situation dans les relations entre la Russie et l'Union européenne. La partie russe a réitéré sa volonté de rétablir une collaboration normale et dépolitisée avec l'UE en cas d’intérêt réciproque. 

Le dossier d’Alexeï Navalny ayant été soulevé par ses interlocuteurs, Vladimir Poutine a donné des explications appropriées sur les circonstances objectives de l'affaire. 

L’entretien s’est déroulé dans un climat concret et sincère et les trois dirigeants se sont entendus pour poursuivre leur activité commune sur l'ordre du jour.