Ambassade de la Fédération de Russie en France
Ambassade: +33 1 45 04 05 50
/Service consulaire: +33 1 45 04 05 01
02 septembre

Le début de la Seconde Guerre mondiale


Quand, сomment et pourquoi? 


1933

    
   

Avec l'arrivée au pouvoir d'Adolf Hitler, l'Allemagne commence à transgresser les dispositions du Traité de Versailles. Elle rétablit notamment le service militaire obligatoire et se met à développer son industrie militaire. La France et le Royaume-Uni ne réagissent pas, choisissant «la politique d'apaisement».         

14 octobre 1933    

Le Reich quitte la Société des Nations et refuse de participer à la Conférence mondiale du désarmement de Genève.

26 janvier 1934

   

Signature du Pacte de non-agression germano-polonais également connue comme Pacte Piłsudski-Hitler.

     

7 mars 1936

     

Remilitarisation de la Rhénanie: Hitler fait réoccuper la zone démilitarisée de la Rhénanie «pour rétablir la souveraineté du Reich sur la frontière occidentale de l'Allemagne». La France et le Royaume-Uni ne réagissent toujours pas et feignent croire aux «assurances pacifiques» du Troisième Reich.


25 novembre 1936

       

Signature du Pacte anti-Komintern entre l'Allemagne nazie et l'Empire du Japon, auquel s'aligneront plus tard l'Italie (6 novembre 1937), la Hongrie (25 février 1939), l'Espagne (27 mars 1939) et la Finlande (25 novembre 1941).

Selon le protocole secret les pays se devaient assistance militaire si l'un d'eux serait attaqué par l'URSS.

   

Mars 1938

         

Anschluss: L'Allemagne nazie annexe l'Autriche. La France et le Royaume-Uni ne réagissent que par des protestations diplomatiques qui n'ont aucun effet.


29 septembre 1938

       

Signature des accords de Munich entre l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni et l'Italie à l'issue de la conférence (à laquelle le président tchécoslovaque Edvard Beneš et le Secrétaire général du Parti communiste de l’Union Soviétique Joseph Staline n'était pas invités) prétendument pour «régler la crise des Sudètes». Ces accords ont scellé la mort de la Tchécoslovaquie en tant qu'État indépendant. 

30 septembre 1938

   

Signature à Munich de «l'Accord anglo-allemand» également connue comme déclaration Hitler-Chamberlain et symbolisant, selon le Premier ministre britannique, «la volonté de nos deux peuples de ne plus jamais entrer en guerre». 

6 décembre 1938

   

Signature à Paris de la Déclaration franco-allemande sur la non-agression et le respect des frontière, également connue comme pacte Bonnet-Ribbentrop.

   

Automne 1938 - printemps 1939 


           

     Le démembrement de la Tchécoslovaquie :

  1. Octobre 1938:  L'Allemagne occupe les Sudètes.

  2. Octobre 1938: La Pologne en profite pour envahir la région de Zaolzie (Teschen).

  3. Mars 1939: L'Allemagne occupe et satellise le protectorat de Bohême-Moravie.

  4. Mars 1939: L'Allemagne satellise la République slovaque.

  5. La Hongrie en profite pour occuper les régions sud de la Slovaquie et les Carpates.

La France et le Royaume-Uni laissent faire Hitler préférant oublier leur alliance avec le gouvermenent de la Tchékoslovaquie.

Staline est prêt à aider les tchèques, mais la Pologne interdit à l'armée soviétique de passer à travers son térritoire.

   

16 avril 1939

     

Le gouvernement soviétique propose officiellement de conclure un Accord d'entraide militaire entre l'Union soviétique la France et le Royaume-Uni (auquel pourrait se joindre également la Pologne), et de mettre au point une position commune au cas d'agression allemande contre la Pologne. 

   

3 mai 1939

       

La réponse officielle du gouvernement britannique décline cette proposition de l'URSS.

     

14 mai 1939

         

La partie soviétique lance une nouvelle initiative d'alliance Anglo-Franco-Soviétique. Elle propose de signer une convention militaire et d'offrir des garanties conjointes aux «petits états» de l'Europe Centrale et Orientale 

   

Mai-août 1939

         

Négociations sur l'alliance «tripartite»: l'Union soviétique, la Grande-Bretagne et la France négociaient une série de points et de contre-plans concernant un accord politique et militaire potentiel. Le Royaume-Uni et la France estimaient que la guerre pourrait encore être évitée et que l'Union soviétique n’y serait qu’un participant militaire secondaire.

Les dirigeants soviétiques reçoivent en même temps de l’information sur des contacts secrets entre la Grande-Bretagne et le Reich qui cherchaient à s'entendre sur le partage des sphères d'influence.

     

23 août 1939

       

Signature à Moscou du Traité de non-aggression entre l'Allemagne et l'Union Soviétique également connu comme Pacte Molotov-Ribbentrop. Contrairement aux idées répandues, l'URSS a été le dernier à pactiser avec l'Allemagne. L’espoir française et britannique que la force du Reich se retournerait contre le bolchevisme obligea l'URSS à se protéger pour gagner du temps et se préparer à une guerre imminente.

 


1 septembre 1939

   

Les troupes allemandes envahissent la Pologne. 

La France et le Royaume-Uni soutenus par l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Canada, l'Afrique du Sud et l'Inde déclarent la guerre à l'Allemagne en vertu du traité de février 1921, mais attendent l'assaut des forces allemandes sans attaquer eux-mêmes. La "drôle de guerre" commence en Europe.

 

17 septembre 1939

         

Sans soutien de l'Ouest, la résistance polonaise est vite écrasée. Le gouvernement et le commandement suprême quitte le pays et fuit en Roumanie.

Le gouvernement soviétique notifie par note à l'Ambassade polonais à Moscou que «dans la situation où l'État polonais a cessé son existence" il est de son devoir de "protéger les peuples-frères de l'Ukraine et de la Biélorussie occidentale»

     

6 octobre 1939

       

La Pologne capitule.

   

27 novembre 1939

       

La France et le Royaume-Uni interdisent toutes exportations vers l'Allemagne.

   

9 avril 1940

       

Les troupes allemandes attaquent le Danemark et en Norvège. Le Danemark capitule le jour même. La Norvège résiste jusqu'au 10 juin 1940.

 

10 mai 1940

         

L'armée nazie occupe la Belgique et les Pays-Bas. 

    

14 mai 1940

         

Les Pays-Bas capitulent.

28 mai 1940

       

La Belgique capitule.

     

5 juin 1940

       

Hitler reprend l'offensive en France et perce les lignes de défense sur la Somme et l'Aisne.

 

22 juin 1940

       

La France capitule.

     

Août 1940

       

La Wehrmacht commence les frappes aériennes massives contre la Grande-Bretagne. 

 

27 septembre 1940

       

L'Allemagne, l'Italie et le Japon scellent une alliance militaire et politique, à laquelle se joigne la Bulgarie.

     

Avril 1941

         

Les forces de l'alliance occupеnt la Grèce, la Yougoslavie et la Crète. À ce moment, presque toute l'Europe continentale était occupée par les nazis ou leurs alliés.

   

22 juin 1941

       

Agression du Reich contre l’Union Soviétique: En dépit du pacte de non-agression, la Wehrmacht, comprenant 4 millions de soldats, attaque l'URSS. C'est à ce jour la plus grande offensive militaire de l'histoire. Or, malgré une avance foudroyante, la Wehrmacht est stoppée en décembre 1941, pour la première fois dans son histoire, dans un froid glacial à une trentaine de kilomètres de Moscou.