Ambassade de la Fédération de Russie en France
Ambassade: +33 1 45 04 05 50
/Service consulaire: +33 1 45 04 05 01

Allocution de S.E. l’Ambassadeur de Russie en France Alexey Meshkov à l'occasion de la parution du numéro "Figaro hors-série" consacré à la ville de Saint-Pétersbourg, 11 janvier 2018

Monsieur le rédacteur-en-chef,
Monsieur le Ministre,
Mesdames, Messieurs les membres de la rédaction du Figaro,
Mesdames, Messieurs les membres du Cercle Pouchkine,
Mesdames, Messieurs,

C’est avec grand plaisir que nous présentons aujourd’hui dans notre Centre culturel et spirituel orthodoxe russe l’édition spéciale du Figaro-Magazine consacrée à Saint-Pétersbourg.

Il s’agit d’une ville qui est relativement jeune fondée par Pierre le Grand en 1703. Et pourtant dans son passé Saint-Pétersbourg a pu servir de aux évènements les plus importants de l’histoire de la Russie et du monde. Il symbolise la Russie au même titre que Moscou. Saint-Pétersbourg se voit depuis longtemps attribuer le qualificatif officieux de la plus européenne des villes russes. L’attirance toute particulière de cette ville se cache sans doute dans cette variété et combinaison harmonieuse de diverses cultures, de la nouveauté et de la tradition.

Comme vous le savez, l’histoire de Saint-Pétersbourg, capitale de l’Etat russe pendant deux décennies, est indissolublement liée à la France. Quelques noms suffisent en guise d’illustration – Jean-Baptiste Alexandre Le Blond, architecte général, Jean-Baptiste Vallin de La Mothe, Auguste Montferrand, architectes, Nicolas François Gillet, sculpteur, Etienne Maurice Falconet. Leurs œuvres dont la Cathédrale Saint-Isaac et le Cavalier de Bronze sont devenues des cartes de visite de Saint-Pétersbourg.

Les liens franco-russes s’étendaient à l’époque à tous les domaines de l’art et de la science. La correspondance de Catherine la Grande et les philosophes encyclopédistes français est largement connue. Et ce n’est pas un hasard si la bibliothèques de Diderot et de Voltaire se sont retrouvées à Saint-Pétersbourg après leur mort. A la fin du dix-huitième - début du dix-neuvième siècle beaucoup d’aristocrates français qui ont fui la Révolution ont trouvé refuge auprès de la cour impériale russe. Ce sont ces moments de l’histoire de Saint-Pétersbourg ainsi que d’autres que vous pourrez découvrir sur les pages de cette édition spéciale du Figaro hors-série.

Les articles publies sont si passionnants et si profondément travaillés qu’il est même difficile de croire que ils ont été écrits par des Français et non par des saint-pétersbourgeois.

Entretemps l’histoire de Saint-Pétersbourg continue. La ville vit et se développe. Elle est devenue une plateforme prestigieuse d’importants rendez-vous internationaux de haut niveau tel le forum économique annuel de Saint-Pétersbourg, les forums culturels et juridiques internationaux, les festivals et compétitions sportives internationales. Cette année Saint-Pétersbourg accueillera les rencontres de la Coupe du Monde du football, par exemple c’est dans cette ville que les équipes se disputeront le troisième prix.

Les liens étroits qu’entretient Saint-Pétersbourg avec la France continuent également à se développer. C’est dans cette ville que se trouvent un consulat général de France et une filiale de l’Institut français. Un collège français fonctionne au sein de l’Université de Saint-Pétersbourg. La langue française est enseignée dans de nombreuses écoles.

Il ne faut pas non plus oublier que Saint-Pétersbourg est aussi une ville portuaire, berceau de la marine russe moderne. Ce trait caractéristique a joué dans le choix des villes partenaires en France. Au cours des dernières décennies Saint-Pétersbourg a entretenu des relations dans le cadre de ses jumelages avec les villes françaises du Havre, de Bordeaux et de Nice. Les évènements bilatéraux organisés dans le cadre des échanges municipaux suscitent toujours un grand intérêt chez les habitants de Saint-Pétersbourg et des villes françaises tandis que la coopération entre les régions et les municipalités contribue au développement de l’économie. Pour célébrer le vingtième anniversaire du jumelage avec Nice les autocars touristiques à Saint-Pétersbourg ont arboré les images des armoiries de la ville de Nice et le slogan ‘20 ans d’amitié entre Saint-Pétersbourg et Nice’, exécutées d’après les esquisses des disciples d’une école d’art pour enfants.

Je voudrais remercier la rédaction du Figaro hors-série et ses auteurs pour ce magnifique et riche numéro sur l’une des principales villes de Russie et souhaiter à tous ceux qui n’ont pas encore eu l’occasion de visiter Saint-Pétersbourg de visiter cette ville magnifique. Je suis convaincu que ceux qui auront à visiter Saint-Pétersbourg pour la première fois auront envie d’y revenir.