Ambassade de la Fédération de Russie en France
Ambassade: +33 1 45 04 05 50
/Service consulaire: +33 1 45 04 05 01

Sur les arrestations «arbitraires» à Moscou

La porte-parole du Ministère de l'Europe et des affaires étrangères français a exprimé hier «la profonde préoccupation» quant aux arrestations qui «ont suivi les manifestations pacifiques de ces derniers jours à Moscou» et a appelé à «leur libération rapide».

Apparemment notre collègue ne possédait-elle pas d'informations exhaustives sur les faits. Il convient de rappeler que l'ainsi nommé «manifestation pacifique» était en fait un rassemblement non autorisé (donc illégale) et constitue en soi un défi et une provocation préméditée contre l'ordre public.

Les arrestations opérées étaient la suite directe de nombreuses agressions verbales et physiques contre les représentants de forces de l'ordre – insultes, jets de pierres et d'autres projectiles, dégradation des biens publics. Pourtant, la majorité des personnes arrêtées a été relâché le jour même sans suite. Les forces de police de la ville de Moscou ont fait le nécessaire pour assurer la sécurité et l'ordre public, agissant dans le cadre strict de la loi. Il est à noter qu'à aucun moment la police russe n'a fait usage des moyens spéciaux comme les canons à eau, le gaz lacrymogène ou encore les grenades de désencerclement, utilisés dans des pareilles circonstances dans plusieurs pays du monde, et notamment en Union Européenne.

En tant que membre du Conseil de l'Europe et de l’OSCE, la Russie respecte entièrement les engagements qu’elle a pris dans ce cadre, en impliquant entre autres le principe d'égalité de ses citoyens devant la loi.