Ambassade de la Fédération de Russie en France
Ambassade: +33 1 45 04 05 50
/Service consulaire: +33 1 45 04 05 01

Discours de S.E.M.Alexey Meshkov à la téléconférence « Normandie-Niemen »

Chers amis,

Je voudrais souhaiter sincèrement la bienvenue à tous les participants de cette réunion virtuelle consacrée au 75e anniversaire du retour en France des légendaires pilotes de l'escadrille «Normandie-Niemen».

C'étaient des patriotes français qui se battaient coude à coude avec les soldats et les pilotes soviétiques sur le front de l'Est. Nous nous souviendrons toujours de leur exploit. Ce n'est vraiment pas une coïncidence que beaucoup d'entre eux ont été récompensés des ordres soviétiques et sont devenus des Héros de l'Union soviétique. Aujourd'hui, en nous souvenant d'eux, nous avons une opportunité réelle de discuter des questions liées à l'histoire commune, à la lutte commune contre le nazisme en Europe. Aujourd’hui, il est fondamental de définir ces pages encore peu connues de l'histoire de notre lutte commune contre le fascisme allemand. Rien ni personne ne doit être oublié. C'est pourquoi je suis persuadé que la conférence d'aujourd'hui ouvrira de nouvelles pages de cette lutte héroïque.

Plus de 55 unités partisanes différentes ont combattu sur le territoire français contre les envahisseurs allemands. Les soldats soviétiques qui avaient fui les camps, les représentants de l'émigration russe «blanche», ils se sont tous réunis pour combattre ce fléau. Et ils nous donnent une leçon à tirer. Une leçon sur la nécessité de lutter ensemble contre les menaces réelles et non imaginaires du monde actuel. Les menaces sont nombreuses, la principale étant le terrorisme international qui continue à plonger ses tentacules dans de nouvelles régions du monde.

Ce n'est qu'ensemble que nous pourrons vaincre ce mal terrible. Les leçons tirées de cette lutte commune nous incitent à travailler ensemble pour relever de nouveaux défis, dont la pandémie du coronavirus. Ce n'est qu'ensemble, en échangeant des informations, en coopération la plus étroite que nous serons en mesure de sortir le monde de cette crise.

Nous pouvons beaucoup apprendre de nos pères et de nos grands-pères qui ont combattu ensemble sur les champs de la Seconde Guerre mondiale. Mais la principale leçon, la principale leçon à tirer aujourd'hui est que nous devons se serrer les coudes pour construire une nouvelle Europe moderne, où tout pays et toute nation vivrait confortablement.

Nous ne devons pas trahir la mémoire de nos ancêtres! Nous ne devons pas condescendre aujourd'hui à ceux qui font revivre le nazisme sur le sol européen. Nous ne devons pas laisser faire ceux qui tentent de présenter les anciens membres de la SS comme des héros de la lutte pour une Europe libre. Ils n'étaient point des héros! Aujourd'hui, toutes les décisions du tribunal de Nuremberg restent en vigueur.

Il est crucial pour nous, les enfants de ceux qui ont lutté contre le fascisme, de rester ensemble. Nous apprécions beaucoup le travail accompli par les descendants des pilotes et des techniciens du régiment «Normandie-Niemen». Vous faites un travail très important et il serait crucial que vos efforts se joignent à ceux des associations russes qui s'engagent dans la mémoire de ceux qui ne sont jamais revenus.

Nous devons tous nous unir dans un Régiment Immortel européen et empêcher que la mémoire de nos proches tombés pendant la guerre soit oubliée. Pour que les gens se souviennent que le nazisme, le fascisme ne doit plus jamais apparaître sur notre terre.

En conclusion, je voudrais une fois de plus vous souhaiter que cette conférence soit un succès.

Je vous remercie de votre attention.