Ambassade de la Fédération de Russie en France
Ambassade: +33 1 45 04 05 50
/Service consulaire: +33 1 45 04 05 01
22 septembre

Médaille Pouchkine remise à Zoya Arrignon

Le 22 septembre, la Médaille Pouchkine a été remise à notre compatriote Zoya Arrignon lors d’une cérémonie solennelle à l'Ambassade de Russie en France.

Par cette remarquable distinction de mérite, la Russie récompense les efforts de Mme Arrignon dans les domaines de la culture et de l'éducation, sa grande contribution à l'étude et à la préservation du patrimoine culturel ainsi qu’au brassage fertile des cultures.
  
Alexey Meshkov, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de Russie en France, a noté que Zoya Yevguénïevna était un brillant exemple d’une femme sincèrement dévouée à la préservation et à la promotion du patrimoine culturel, historique et spirituel russe.

«Au fil des ans, elle a travaillé sur de nombreux projets culturels, éducatifs et caritatifs communs. À son initiative, un «groupe russe» qui met en œuvre des projets culturels en Russie a été créé au sein de l’Association «Renaissance France». Elle a organisé plusieurs visites de villes russes par des groupes de musique français ainsi que des colloques conjoints de célèbres chercheurs français et russes, l’installation du monument à Ivan Bounine à Grasse et les manifestations commémoratives consacrées à l'histoire du légendaire régiment «Normandie-Niemen», a-t-il prononcé.

À son tour, Mme Arrignon a souligné le symbolisme profond du prix qui porte le nom d’Alexandre Pouchkine, surnommé au Lycée Tsarskoselski «le français». «Il composait facilement ses poèmes en deux langues et son œuvre reflète le mieux la proximité et la convergence des deux grandes cultures», a-t-elle dit.

Les invités ont profité ensuite du concert donné par les amis de Mme Arrignon. Deux musiciens français de renom, le violoniste baroque Emmanuel Resche-Caserta et la pianiste Ayten Inan ont interprété un extrait du Concerto de Pierre Crémont, écrit et joué pour la première fois à Moscou, où ce dernier a été promu Premier Violon Directeur du Théâtre Français de Moscou par l’Empereur Alexandre Ier de Russie.