Ambassade de la Fédération de Russie en France
Ambassade: +33 1 45 04 05 50
/Service consulaire: +33 1 45 04 05 01
15 février

La cérémonie solennelle d’inauguration d’une plaque commémorative au pilote du régiment Normandie-Niemen Maurice-Henri-France de Seynes, le 15 février 2019

Le 15 février, une plaque commémorative en l'honneur de Maurice de Seynes (1914-1944), pilote du régiment de chasse Normandie-Niémen mort en URSS lors de la Seconde Guerre mondiale, a été inaugurée vendredi à Paris, au lycée Janson de Sailly.

Intervenant lors de la cérémonie d'inauguration, Artem Studennikov, ministre-conseiller de l'ambassade de Russie en France, a regretté que l'histoire «incroyable» du régiment Normandie-Niémen ne soit pas très connue en France, à la différence d'en Russie. «C'est pourquoi il faut tout faire pour que nos enfants, les enfants en France notamment, connaissent cette histoire qui réunit nos peuples, qu'ils conservent cette mémoire pour les générations à venir».

Le 15 juillet 1944, le capitaine de Seynes a décollé avec son mécanicien soviétique. Peu après, l'appareil revient au sol, victime d'une fuite d'essence dans la cabine. Aveuglé, puis intoxiqué, il a cherché, sans succès, à atterrir. Par radio, il recevait l'ordre de s'éjecter, sautant en parachute. Mais la place exiguë lui étant réservée excluait l'emport d'un second parachute. Le capitaine de Seynes a donc refusé de sauter, par solidarité avec son passager, et s'est écrasé au sol aussi.

fr.sputniknews.com