Ambassade de la Fédération de Russie en France
Ambassade: +33 1 45 04 05 50
/Service consulaire: +33 1 45 04 05 01

Intervention de S.E.M. Alexey Meshkov à la cérémonie de remise du recueil illustré des chroniques du tsar Ivan Grozny, Paris, 14 décembre 2017

Mesdames et Messieurs,

Je tiens à adresser mes sincères remerciements à la compagnie Tansneft et la Société des amateurs de la littérature pour ce cadeau qui n'a véritablement pas de prix.

Grâce à vos efforts ce monument unique de la littérature dont les parties isolées se trouvent à Moscou et à Saint-Petersbourg ont pour la première fois été réunies, traduites en russe contemporain, rééditées et rendues accessible non seulement aux spécialistes, mais aussi à une audience plus vaste.

Quiconque aurait la chance de tenir l'un de ses volumes entre les mains pourrait se plonger profondément dans l'histoire grâce non seulement à la reproduction de textes anciens, mais aussi aux plein d'illustrations qui sont des documents historiques en soi contant l'apparence des vêtements, des armures, des armes, des objets du quotidien dans les temps lointains.

Le recueil illustré des chroniques est un monument de la littérature, de l'histoire et de l'art à la portée mondiale. Il est une démonstration éloquente de l'existence et du développement sur le territoire de l'ancienne Russie et plus tard de la principauté de Moscou d'une culture originale y compris d'une riche tradition littéraire des biographies historiques, qui n'a rien à envier à la culture européenne, et ce bien avant Pierre le Grand et sa fenêtre sur l'Europe. Que le recueil a fait son apparition sur l'ordre d'Ivan le Terrible en vue de l'instruction de ses enfants change aussi le regard que l'on peut porter sur la personnalité de ce tsar qui dans l'imaginaire occidental profane est souvent réduit à une image simpliste d'un tyran oriental.

Je suis convaincu que le Tsar des livres comme on l'appelle parfois officieusement sera un appui de taille pour l'activité éducative du Centre culturel, la filiale de l'institut Pouchkine et le diocèse de Chersonèse. J'espère que ce projet sera le début d'une longue cooperation du centre avec la compagnie Transneft et avec la Société des amateurs de la littérature ancienne.